Assurer sa première auto : ce que vous devez savoir

0
202
views

La voiture comme tout autre véhicule à moteur peut causer des préjudices physiques ou matériels à des tiers suites à des accidents. Ainsi, pour se protéger et protéger les autres usagers de la route, il est obligatoire, même vital, d’assurer sa propre voiture. Plusieurs offres existent sur le marché, il suffit donc de comparer les assurances auto pour désigner celle qui vous convient le plus.

A l’achat de votre première voiture, plusieurs questions vous viennent à l’esprit. Du doute un peu mêlé à l’hésitation font que le choix soit un peu difficile, surtout s’il s’agit de votre première expérience et que vous voulez bien sûr la réussir.

Pas de panique !

Dans cet article nous présenterons un ensemble d’éléments que toute personne est censée savoir avant d’assurer sa voiture.

Le premier paramètre auquel il faut faire attention est le véhicule acheté. En fait, il y a deux possibilités :

  • Le véhicule acheté est neuf : pour une meilleure protection de celui-ci, il est sans doute plus avantageux de souscrire à une assurance tous risques. Certes, celle-ci est un peu plus onéreuse que l’assurance aux tiers ou l’assurance intermédiaire, toutefois elle donne l’avantage à l’assuré d’être indemnisé même lorsqu’il est responsable en cas d’accident. Gardez en tête que ceci est optionnel et en aucun cas obligatoire. La législation oblige le conducteur de souscrire uniquement à une assurance aux tiers ;
  • Le véhicule acheté est ancien : la meilleure alternative dans ce cas est de souscrire à une assurance aux tiers surtout si la voiture en question a parcouru plus de 100 000 kilomètres ou a une valeur d’environ 3 000€. La souscription a une assurance tous risques serait insensée, car cela serait onéreux et une vielle voiture n’en vaut pas vraiment la peine. Toutefois, il y a des personnes qui préfèrent être mieux couvertes. Cela veut dire, qu’elles préféreraient bénéficier d’autres garanties en plus de ceux de la responsabilité civile RC. Dans ce cas, il est recommandé d’opter pour une assurance intermédiaire en ajoutant des garanties complémentaires comme la garantie vol ou la garantie incendie.
  • Le principal critère pour déterminer la couverture adaptée avec la voiture d’occasion est l’appréciation de la valeur de cette dernière. Ceci se fait sur la base de l’usure suite à l’ancienneté du véhicule, l’entretien, le kilométrage ou le carburant déployé, …;

Une troisième possibilité, mais peu courante … la voiture achetée est une voiture de collection !

Comme tous les véhicules, la voiture de collection doit être assurée. Le propriétaire peut ainsi souscrire à une assurance voiture de collection spécifique ou à une assurance normale (aux tiers, intermédiaire ou tous risques). Le cas contraire engendrera une sévère punition par la loi.

Mais d’abord, qu’est-ce-qu’une voiture de collection ?

Une voiture est dite de collection lorsque son âge dépasse les trente ans.

Et pourquoi doit-elle être assurée si celle-ci ne circule pas ?

La réponse s’avère être tout à fait logique.

Imaginez que pour une certaine raison le frein à main de ce véhicule lâche et heurte un passager. Imaginez encore que la voiture explose d’un seul coup et cause des dommages à quelqu’un. Ce sont ces scénarios et bien d’autres qui en sont semblables qui montrent que même une voiture de collection doit être assurée pour pouvoir indemniser les préjudices causés aux tiers et éviter des dépenses fatales au propriétaire.

Mais généralement, comme le risque du sinistre est assez faible, la prime d’assurance est aussi faible. En conséquence, le choix d’une assurance spécifique de voiture de collection se voit avantageux vu qu’elle donne accès à des offres à des tarifs très intéressants. De prime, en cas de sinistre, la voiture de collection est indemnisée selon la cote officielle de collection.

Et pour finir, il est fortement conseillé de bien consulter les offres d’assurances valables sur le marché et en faire une comparaison pour permettre de choisir la plus adéquate à votre statut et à votre véhicule.

Et gardez toujours en tête que l’assurance, avant d’être une obligation législative, est une manière de vous protéger et de protéger les personnes autour de vous !