Auto : Comment revendre sa voiture accidentée ?

0
1266
views

Alors que vendre une voiture d’occasion est loin d’être du gâteau, vendre une voiture accidentée peut relever de l’impossible pour certains. La bonne nouvelle : Il est tout à fait  possible de revendre votre bagnole en panne. Et nous vous dirons comment le faire !

Votre chère voiture vient de subir une dure épreuve. L’accident lui a asséné un véritable coup et la voilà, tristement garée dans la pénombre du garage. Vous vous dites que vous ne pouvez plus la conduire, encore moins la revendre. Oui, parce que, qui voudrait d’une voiture en panne ? est-il même possible de la vendre sans sacrifier son prix ?

La réponse est oui ! Qu’elle soit en panne, ou accidentée, le rachat de ce genre de voiture est une pratique courante. Il y a même des entreprises qui en font leur activité principale.

Rachat-voiture.fr un partenaire fiable pour revendre votre véhicule accidenté

Le site  Rachat-voiture.fr  vous permet la revente de votre véhicule quelque soit son état (voiture en panne ou accidentée) et sans même vous déplacer !

Tout se passe en ligne, il suffit alors de remplir les informations nécessaires pour bénéficier de leur service de reprise à domicile. Si vous avez des questions vous pouvez laisser votre  numéro de téléphone pour être appelé rapidement et gratuitement.

Une prestation de qualité qui a séduit des milliers de personnes.

La différence entre une voiture accidentée roulante et non roulante

Il faut d’abord savoir distinguer deux cas de figures qui font une grande différence dans le processus de vente : La voiture est-elle roulante ou non roulante ?

Quelle différence diriez-vous ?  Réponse .

Rachat de voiture accidenté roulante

Une voiture accidentée roulante peut être vendue à un professionnel ou à un particulier. Il faut cependant tenir l’acheteur au courant de l’historique d’accidents de la voiture à vendre et l’indiquer sur la déclaration de cession et sur l’annonce de vente, en plus des factures de réparations. Pour la procédure administrative de vente, elle est donc normale : fournir la carte grise de la voiture et le certificat de cession signé par l’acheteur et le vendeur, un certificat de non-gage qui date de moins de 15 jours ainsi que le certificat de contrôle technique qui ne dépasse pas une ancienneté de six moins.

Toutefois, il est à noter que si votre véhicule est déclaré dangereux par les experts après l’accident subis, et que vous ne voulez pas le réparer pour qu’il soit en bon état, il ne vous serait pas possible de le revendre. Le rapport de l’expertise serait envoyé à la préfecture du département et on vous enverra une missive pour vous prévenir que votre voiture n’est plus autorisée à circuler.

Cependant, entre un rachat par un professionnel ou par un particulier, il existe des différences, notamment en termes de temps. La piste du rachat particulier peut prendre plus longtemps que ce que vous espérez. Il y a aussi les entreprises spécialisées dans l’achat des voitures d’occasions qui les revendent à des concessionnaires des pays de l’Europe de l’Est plus spécialement la Pologne, la Roumanie, l’Ukraine et la république tchèque.

Rachat de voiture accidentée non roulante

Maintenant, le rachat voiture accidentée non roulante, donc d’une épave, n’est possible que par un professionnel, un garagiste en l’occurrence.  La vente d’une voiture qui ne fonctionne plus est interdite depuis la mise en place du système d’immatriculation des véhicules, en 2009. Vous devez avoir remarqué que la mention « véhicule non roulant n’est plus mentionnée sur les rapports des contrôles techniques ni sur les certificats d’immatriculation. Il n’est donc plus possible de vendre une voiture accidentée qui ne roule pas au même titre qu’une voiture d’occasion.

Le garagiste peut aisément racheter votre véhicule soit pour le revendre ou pour le décortiquer en pièces de rechanges.

C’est un peu aussi l’activité des casse-automobile, sauf qu’il vous faudra vous déplacer sur de longs trajets. Ces casse-automobiles rachètent les véhicules utilisés et non roulantes, les cassent et exploitent leurs pièces pour des rechanges.

Il n’y a pas que les garagistes ou les casse-auto, car il y a aussi les broyeurs agréés et les centres de regroupement. Mais pour être acceptée, la voiture doit avoir toutes les composantes essentielles telles que le groupe moto-propulseur, le pot catalytique pour celles qui en étaient équipées à leur production, et bien sûr la carrosserie).

Vous pouvez également choisir de garder votre voiture dans votre garage dans le dessein de la transformer ou d’en vendre quelques pièces. Ce qu’il faut faire dans ce cas est de faire une petite déclaration de retrait de circulation à la préfecture.

Si vous choisissez de la revendre à des professionnels vous serez acquittés de l’obligation du contrôle technique. Attendez-vous cependant à un prix inférieur à vos attentes. Et c’est normal, n’est-ce pas ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here