Une fin d’année difficile pour le marché de l’automobile

0
872
views

L’été 2018 aura été une période faste pour le marché de l’automobile en France, mais le mois d’août aura sonné les dernières heures de cette parenthèse. Les quatre derniers mois de l’année ont enregistré une chute importante des ventes de véhicules neufs partout en France. Ces quatre mois de recul ont été clos par un net recul de 9 % des nouvelles immatriculations en décembre.

L’essor de la voiture d’occasion

Cette chute du nombre de ventes de voitures en France inquiète évidemment les constructeurs automobiles de l’Hexagone, mais aussi les constructeurs étrangers. La France est un grand consommateur de voitures et c’est sans doute l’une des raisons pour lesquelles il lui est si difficile d’accepter certaines mesures visant à en limiter l’usage.

Cependant, cette chute du nombre de ventes est également due à l’essor de l’achat de voitures d’occasion. Cette augmentation est, évidemment liée aux difficultés économiques que certains ménages rencontrent, mais on la doit également beaucoup à l’essor de nouvelles solutions séduisantes. On citera par exemple le site Zanzicar, achat de voiture LOA ou en comptant, mais toujours d’occasion. Cela permet d’acheter une voiture de qualité sans se ruiner.

Des doutes face à l’avenir

Les difficultés que le marché de l’automobile rencontre au cours de cette fin d’année 2018 ne sont pas seulement internes. Effectivement, de nombreux événements économiques et sociaux indépendants de la volonté des constructeurs et des concessionnaires sont venus perturber le marché et ralentir les ventes.

Évidemment, il y a le mouvement des Gilets jaunes qui a, d’une manière générale, ralenti la consommation sur l’ensemble du territoire et dans tous les secteurs économiques. En ce qui concerne celui de la voiture, il doit également faire face à une certaine défiance du public et un manque de confiance en l’avenir. Même la voiture électrique n’arrive plus à convaincre alors que l’on sait désormais combien la fabrication des batteries est polluante.

Une bonne année 2018 malgré tout

Malgré les difficultés de ces quatre derniers mois, le marché de l’automobile en France n’est pas à plaindre et le nombre de ventes en 2018 devrait dépasser celui de l’année 2017. Alors que 2,11 millions de voitures neuves avaient été vendues en 2017, les professionnels du secteur annonçaient déjà avoir atteint les 2,13 millions de véhicules à la moitié du mois de décembre 2018.

En réalité, il faut également prendre en compte l’impact du nouveau cycle d’homologation entré en vigueur le 1er septembre dernier. Face à ces nouvelles exigences, de nombreux constructeurs ont cessé de proposer certains de leurs modèles phares, en attendant que leur motorisation soit mise à jour pour répondre aux nouvelles exigences. Une baisse des ventes s’est alors immédiatement fait ressentir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here