Bonus-malus écologique : une incitation à l’achat de véhicules électriques ?

Facebook
Twitter
WhatsApp

L’engagement mondial envers un avenir plus vert a conduit à une évolution significative des politiques environnementales, notamment dans le secteur de l’automobile. L’un des leviers d’action les plus efficaces est le système de bonus-malus écologique. Ce dispositif incite financièrement à l’achat de véhicules électriques, tout en pénalisant les gros pollueurs.

Tout savoir sur le bonus-malus écologique

Le malus écologique est une taxe visant à favoriser la réduction des émissions de gaz à effet de serre en décourageant l’achat de voitures neuves très polluantes. Cette taxe est proportionnelle au taux d’émission de CO2 du véhicule. Plus le taux d’émission de CO2 est élevé, plus le malus sera important. Selon les experts en automobile, conformément aux nouvelles dispositions de l’État sur le bonus-malus écologique de la voiture électrique en 2023, les véhicules émettant à partir de 123 jusqu’à plus de 226 g/km de CO2 doivent s’acquitter d’un malus.

Le malus écologique s’applique uniquement lors de la première immatriculation du véhicule neuf. Les véhicules d’occasion ne sont donc pas concernés par cette taxe. Le bonus est par contre un dispositif mis en place pour encourager les consommateurs à opter pour des véhicules propres et peu émetteurs de CO2. Depuis le 1er janvier 2023, ce bonus s’applique aux voitures particulières fonctionnant exclusivement à l’électricité, à l’hydrogène ou à une combinaison des deux, ainsi qu’aux véhicules de catégorie M2 bénéficiant d’une dérogation de poids et ayant un poids total autorisé en charge inférieur ou égal à 3,5 tonnes.

Les véhicules éligibles doivent avoir un coût d’acquisition inférieur à 47 000 euros. Le montant de l’aide est fixé à 27 % du coût d’acquisition, toutes taxes comprises, augmenté le cas échéant du coût de la batterie si celle-ci est prise en location. Le plafond du bonus est de 5 000 euros pour les particuliers et de 3 000 euros pour les personnes morales. Les particuliers ayant un revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 14 089 euros peuvent toutefois bénéficier d’une augmentation de 2 000 euros de leur bonus pour l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion.

Lire aussi  Une fin d’année difficile pour le marché de l’automobile

Voiture écologique véhicule électrique

D’autres raisons d’acheter une voiture électrique

Outre leur impact environnemental minimal, il existe de nombreuses raisons convaincantes d’acheter une voiture électrique. Elle est très efficace énergétiquement, offrant des économies significatives aux propriétaires par rapport aux voitures thermiques. Elles ont des performances impressionnantes, avec une accélération rapide et une maniabilité accrue. Les voitures électriques sont par ailleurs beaucoup plus silencieuses et sont un choix idéal pour les trajets urbains. Les moteurs électriques ne nécessitent pas de vidanges régulières ou de changements de courroie de distribution.

L’infrastructure de recharge des voitures électriques se développe rapidement, offrant aux propriétaires une plus grande flexibilité de voyage. Avec l’augmentation de la production, leur coût d’achat commence à baisser, les rendant accessibles à un plus grand nombre de consommateurs. Elles offrent une grande flexibilité aux acheteurs qui peuvent utiliser des sources d’énergie propre et renouvelable pour les recharger. Cela réduit encore davantage leur impact environnemental et contribue à la transition vers une économie plus durable.