Préservation de l’environnement : zoom sur la vignette Crit’Air

Facebook
Twitter
WhatsApp

La préservation de l’environnement est devenue une préoccupation majeure dans notre société moderne. Cela est d’autant plus vrai à cause du réchauffement climatique. Ainsi, de nombreuses mesures ont été mises en place pour réduire la pollution atmosphérique et les émissions de gaz à effet de serre. Parmi les mesures prises par le gouvernement, il y a la vignette Crit’Air. Elle a été introduite en France pour classer les véhicules en fonction de leur niveau d’émission.

La vignette Crit’Air, à quoi ça sert ?

La vignette Crit’Air est un dispositif mis en place par l’État français pour lutter contre la pollution de l’air et faciliter la gestion de la pollution. Elle se présente sous la forme d’un autocollant à apposer sur le pare-brise du véhicule.

Cette vignette indique le niveau de pollution de la voiture. Elle est utilisée pour restreindre la circulation des véhicules lors des épisodes de pollution selon leur niveau de certificat Crit’Air. D’après le site Immat-facile.fr, la vignette Crit’Air peut être obligatoire dans certaines villes comme Reims.

Les niveaux de certificat Crit’Air vont de 0 à 5. Les véhicules les moins polluants, c’est-à-dire électriques ou fonctionnant à l’hydrogène, sont à 0. Les véhicules les plus polluants possèdent un indice de 5. En cas de pic de pollution, les autorités peuvent restreindre la circulation des véhicules les plus polluants dans certaines zones géographiques. À ce moment-là, tous les véhicules qui n’ont pas de vignette Crit’Air sont concernés par ces restrictions.

La vignette Crit’Air est-elle obligatoire ?

Comme nous l’avons évoqué, la vignette Crit’Air est obligatoire dans certaines zones de circulation en France. Elle permet de classer les véhicules en fonction de leur niveau de pollution et de réglementer l’accès à ces zones suivant la classification de la vignette. Les zones à circulation restreinte (ZCR) et celles à faibles émissions (ZFE) peuvent être concernées par cette réglementation. Ainsi, pour circuler dans ces zones, les véhicules doivent être munis de la vignette Crit’Air correspondant à leur niveau d’émission.

Les véhicules les plus polluants ne sont pas autorisés à circuler dans ces zones. Les contrevenants qui n’ont pas de vignette Crit’Air peuvent être sanctionnés d’une amende en cas de non-respect de la réglementation. Il est donc recommandé de se munir de la vignette correspondant au niveau d’émission de votre véhicule pour éviter un tel désagrément. Il existe de moyens fiables et rapides pour obtenir votre vignette Crit’Air en ligne.

Comment vous procurer cet autocollant pour votre véhicule ?

Pour avoir votre vignette Crit’Air pour votre véhicule, vous devez vous rendre sur le site officiel du gouvernement dédié à ce dispositif. Une fois sur le site, vous devez cliquer sur le bouton « Commander votre vignette » et saisir votre numéro d’immatriculation. Cela permet de vérifier si votre véhicule est éligible à une vignette Crit’Air.

Ensuite, sélectionnez le type de véhicule et l’année de mise en circulation. Indiquez votre adresse de livraison et payez les frais d’envoi et de traitement de la commande (6,11 € pour une livraison en France métropolitaine). Après cela, il ne vous restera plus qu’à patienter quelques jours pour recevoir votre vignette Crit’Air chez vous.