5 erreurs à ne pas faire en souscrivant à une assurance auto

0
149
views

Les 5 erreurs à éviter au moment de souscrire à une assurance auto

Vous vous apprêtez à souscrire à une assurance auto ? Vous l’aurez peut-être constaté, choisir la bonne offre n’est pas aisé. Les assureurs sont nombreux, tout comme les formules qu’ils proposent.

En plus de cette offre pléthorique, il existe de nombreux écueils dans lesquels il est courant de tomber. Si vous voulez vous repérer parmi les assurances auto et ne pas vous tromper, voici 5 erreurs à éviter au moment de faire votre choix :

1. Ne pas faire un bilan de votre situation

Pour faire votre choix parmi les différentes assurances auto, vous devez avoir une bonne connaissance de votre véhicule et de vos habitudes de conduite. Ancienneté de votre voiture, réparations antérieures, kilomètres parcourus mensuellement, distances moyennes : toutes ces données vous permettront de sélectionner une offre parfaitement adaptée à vos besoins.

2. Foncer sur une offre sans regarder la concurrence

Les assurances auto sont extrêmement nombreuses, il serait donc dommage de ne pas les comparer avant de faire votre choix. Soyez notamment attentif à la franchise demandée en cas de remboursement : cette franchise peut aller du simple au triple selon les assureurs. De nombreux comparateurs sont disponibles en ligne pour vous aider.

3. Choisir une couverture inadaptée

Un assureur essaiera toujours de vous vendre plus que ce dont vous avez besoin. Soyez donc conscients de ce dont vous avez besoin et sélectionnez une assurance qui vous propose une couverture ni trop étendue, ni trop restreinte. Vous ne savez pas comment vous situer ? N’hésitez pas à demander conseil à une personne ayant des habitudes de conduite similaires aux vôtres. Si vous avez déjà souscrit à une assurance auto, demandez-vous également si celle-ci était adaptée à vos besoins réels.

4. Mentir à son assureur

Pour faire baisser la note, il peut être tentant de mentir à son assureur. Vous pourriez par exemple prétendre que votre voiture est garée dans un garage couvert quand, en réalité, vous la garez dans la rue. Ces quelques euros que vous économiserez peuvent se retourner contre vous et rendre votre assurance totalement inutile. Sachez également que cette pratique est illégale ! Vous risquez jusqu’à deux ans de prison et 4.500€ d’amende si on vous attrape. De quoi vous aider à relativiser la modique somme que vous feront économiser vos mensonges. Si votre assureur connaît votre situation réelle et vos habitudes de conduite, vous pouvez être serein : vous serez couvert quoi qu’il arrive.

5. Ne pas informer son assureur d’éventuels changements

S’il faut non seulement dire la vérité à votre assureur au moment de souscrire à une assurance auto, vous avez également la responsabilité de le prévenir en cas de changements. Si, par exemple, vous ne preniez pas votre voiture pour vos déplacements professionnels et êtes amenés à le faire, vous devez en informer votre assureur. Il en va de même si vous déménagez et que votre véhicule n’est plus garé dans un parking ou un garage. Déclarer ces changements permettra à votre assureur, le cas échéant, de modifier votre contrat pour vous permettre d’être couvert.

En ayant en tête ces quelques éléments, vous serez à même de souscrire à une assurance automobile sans faire d’erreur. Vous pourrez alors prendre la route l’esprit serein !