Comment choisir son porte-vélo sur attelage ?

0
203
views

Faire du vélo, c’est bon pour la santé, c’est fun et ça divertit ! Mais, pendant les longs trajets, on doit se munir d’un porte-vélo adapté au type de transport. Les voitures familiales, ne disposant pas de compartiments où l’on installe les vélos, cette version en attelage garantit un maximum de sécurité pendant les déplacements en tous genres.

Caractéristiques d’un porte-vélo

Un porte-vélo sur attelage est une plateforme qui propose solidité, et aérodynamisme. Se trouvant en arrière de la voiture, elle accueille les vélos électriques dans un confort optimal, Pour faire le bonheur des adeptes, différents modèles sont disponibles pour répondre à tous les besoins. Il y a autant de paramètres qui définissent le porte-vélo idéal. On tient compte des distances à parcourir, avec le nombre de vélos à atteler. On déterminera également le poids, et le type de véhicule. Sur le marché, les plus en vue sont les modèles fixe et inclinable. Le premier se particularise par sa grande résistance, et son côté pratique. L’installation n’est pas complexe, il suffit de poser le vélo sur la plateforme, mais elle empêche toutefois l’accès à la malle. Il faudra descendre les vélos si on doit l’ouvrir. Le porte-vélo en attelage inclinable est beaucoup plus confortable, car on n’a qu’à changer la position, et on découvre la malle. Il s’adapte d’ailleurs à toutes les catégories de voitures.  Cette version est recommandée pour les usages fréquents.

Tout savoir sur les modèles en attelage

L’installation d’un porte vélo sur attelage est facile. Mais, il faut s’équiper d’une boule d’attelage pour l’accrocher. La démarche est la même que pour une traction de remorque. On fixera le porte-vélo, puis on le vissera sur la boule d’attelage, qui est placée en bas de la malle. Ce type de plateforme propose aussi des sangles de fixation pour consolider le montage. C’est d’ailleurs un moyen efficace pour éviter les chutes pendant le transport, tout en maintenant le vélo en équilibre sur le circuit. Le nombre maximal de vélos accueillis sur l’attelage dépendra du modèle de porte-vélo choisi par l’utilisateur. En revanche, l’excès de charge est soumis à une amende, elle est définie à partir du poids du vélo, et celui du porte-vélo. Normalement, la limite de charge est indiquée par le fabricant. Ce type de plateforme peut en général comporter jusqu’à six vélos. Un vélo standard doit peser dans les 7kg à 12kg, alors qu’un vélo pour enfant va dans les 8kg.

A titre de sécurité, des règlements ont été mis en vigueur. Même si ces plateformes suggèrent de nombreuses avantages pour les aventuriers, et les grands sportifs, les inconvénients ne sont pas moins négligeables. La présence de l’équipement pourrait cacher les feux arrière de la voiture, mais aussi la plaque d’immatriculation, qui a son importance dans l’identification du véhicule. Pour cela, une deuxième plaque est fournie à l’arrière du porte-vélo. Par la même occasion, des feux de signalisation sont obligatoires de façon à améliorer la visibilité. Quoi qu’il en soit, les modèles homologués sont recommandés dans le choix d’un porte-vélo sur attelage. Enfin, l’utilisation d’un porte-vélo non agréé NF et ISO sur la route serait passible d’une amende.