Les missions du négociant automobile

0
354
views

Aussi connu sous le nom de « mandataire auto », un négociant automobile est un professionnel qui agit en qualité d’intermédiaire entre vendeurs (ses fournisseurs) et clients (mandants ou donneurs d’ordre). C’est plus précisément un métier d’intermédiation dans le cadre de l’achat-revente de véhicules d’occasion ou neufs. Son entité de ventes propose une offre « multimarque » et son catalogue se révèle bien plus fourni que celui des concessions automobiles.

Chacun des modèles qui y figurent a déjà fait l’objet d’une négociation auprès des fournisseurs et affiche par conséquent un prix défiant toute concurrence. Sur la demande du mandant, le mandataire auto peut trouver un modèle particulier à l’étranger et s’occuper des formalités administratives inhérentes à l’import. Attardons-nous davantage sur les missions d’un négociant automobile.

Un négociant auto agit pour le compte de ses clients

Un négociant automobile est un professionnel du commerce auto mandaté par les donneurs d’ordre. Ces derniers peuvent être des particuliers ou des professionnels qui s’apprêtent à faire l’acquisition d’un véhicule neuf ou d’occasion. Avec ses mandants, le mandataire établit un contrat de mandat impliquant une obligation de conseil, souvent de nature commerciale.

L’intervention du mandataire commence tout d’abord pour l’analyse des besoins du donneur d’ordre ainsi que de son budget. Si le modèle souhaité est disponible en stock avec toutes les options souhaitées, alors le client final peut finaliser l’achat et repartir directement avec son nouveau véhicule.

Dans le cas contraire, le mandataire achète lui-même l’automobile auprès de ses fournisseurs habituels qui peuvent être des distributeurs ou concessionnaires français et européens. Il en négocie le prix de sorte qu’il puisse par la suite le revendre au mandant à un prix concurrentiel. Puisqu’un mandataire auto alimente régulièrement son catalogue de nouveaux modèles, ses fournisseurs le considèrent comme un « client de confiance ». Ce faisant, ils sont toujours prédisposés à lui accorder des remises avantageuses. Ces dernières permettent alors au négociant de revendre jusqu’à 40 % moins cher par rapport au prix catalogue des concessionnaires.

Un négociant automobile a néanmoins besoin de certains outils pour effectuer correctement son travail. Si vous êtes un mandataire auto et vous souhaitez générer plus de prospects, cliquez ici pour trouver un logiciel de gestion automobile qui vous simplifiera la vie. Utiliser une plateforme comme celle-ci est nécessaire pour mieux gérer son parc automobile, ses stocks, ses factures, etc. Il est possible d’utiliser ce logiciel comme outil de prospection, ce qui lui permettra ensuite de booster ses ventes et de gagner du temps.

négociant automobile logiciel de gestion

Un négociant auto effectue les démarches administratives liées à l’achat

Le rôle d’un négociant automobile ne se limite pas uniquement à la recherche de la meilleure affaire pour ses donneurs d’ordre. Il les épargne également de toutes les formalités administratives liées à l’achat afin de leur obtenir une automobile « clé-en-main ». Comme on le sait parfaitement, celles-ci sont à la fois rébarbatives et chronophages. Le mandataire se charge ainsi d’immatriculer le véhicule à la place de ses clients et de réaliser les modalités d’import-export si le véhicule a été acheté en dehors de la France. C’est aussi à lui qu’incombe l’acheminement de la voiture jusqu’à l’adresse de livraison qui peut être son agence ou le domicile du client.

D’autres missions du négociant auto

Un mandataire auto agit également en qualité de conseiller. Il guide ses clients dans le choix d’un meilleur modèle qui s’accorde parfaitement à leurs besoins et attentes. Ce professionnel peut ensuite les aider à monter leur dossier de financement. Il peut aussi s’occuper de la préparation du véhicule à la route si cela est nécessaire, de l’initialisation électronique du tableau de bord en français, etc.

Un négociant auto n’est pas un courtier

Faisant toujours l’objet d’une confusion, le métier de négociant auto diffère de celui d’un courtier qui se résume à la recherche et à la négociation du véhicule pour son client. Une fois que le courtier a mis la main sur le modèle souhaité, il ne l’acquiert pas dans une optique de revente. Il s’occupe juste de rapprocher le client du vendeur. Ce client peut ensuite acheter la voiture et s’occuper des démarches qui en découlent.