Rallye auto : 8 pièces et accessoires indispensables

0
58
views

Que vous soyez amateur ou professionnel de rallye auto, l’obtention de meilleurs résultats est conditionnée d’une part par la performance du véhicule et d’autre part par le confort et la praticité que procurent les équipements du pilote. Ces pièces et accessoires sont indispensables pour une course en toute sécurité au volant de son véhicule. Il s’agit notamment du type de siège baquet, de la texture de la combinaison du pilote et de la nature du silent bloc du moteur.

Qu’est-ce que le rallye automobile ?

Le rallye automobile est une discipline sportive qui se déroule sur un parcours composé d’étapes chronométrées reliées entre elles par des liaisons sur piste routière. L’absence de confrontation directe entre les différents participants est l’élément qui le distingue des autres disciplines du même genre.

Cette compétition automobile est donc essentiellement axée sur des épreuves de vitesse contre la montre.

Rallye auto : les pièces et accessoires impératifs

Dans cette discipline, si la recherche de partenaires pour le sponsoring est importante, la performance du véhicule et la sécurité de l’équipage le sont tout autant. Certains spécialistes, à l’instar de GT2I, ont la maîtrise de cette discipline et pourront donc judicieusement fournir les pièces et les accessoires indispensables aux pilotes. Il faut noter qu’un certain nombre d’accessoires doit impérativement figurer parmi les pièces de l’automobile. De la nature et de la qualité de ceux-ci dépendent la puissance et les performances du véhicule.

Le siège baquet

Il est différent des sièges dont on équipe les véhicules dits classiques. Celui-ci est spécialement conçu pour les véhicules de course, comme ceux qui sont utilisés dans les compétitions de rallye. Ce siège est plus enveloppant et surtout équipé de harnais. Plus haut et plus sécurisé, il protège aussi bien les épaules que la tête du pilote.

Le siège baquet optimise l’assise profonde et le maintien, ce qui justifie son choix dans ce genre de discipline. Sa coque rigide lui octroie une certaine résistance aux impacts. Il est ajustable selon le gabarit.

Le silent bloc moteur

C’est l’élément essentiel du châssis, une petite pièce qui joue le rôle d’amortisseur entre les autres pièces mécaniques. Son nom est en réalité le cylindre bloc moteur. Il absorbe les bruits, les vibrations et les chocs pouvant être ressentis pendant la conduite. Il est généralement en polyuréthane ou en caoutchouc, ce qui le rend à la fois flexible et résistant. Le silent bloc moteur améliore la tenue de route de l’automobile.

La radio pilote

Cet accessoire permet à l’équipage de contacter son équipe en cas de problème. Parfois négligé par les pilotes, ce dernier participe cependant à leur sécurité. C’est un dispositif qui leur permet de rester concentrés sur la course, car ce dernier obstrue totalement les bruits intempestifs. Loin d’être un simple gadget, il optimise la communication entre le pilote de rallye auto et son équipe.

Les équipements indispensables à l’équipage du véhicule en rallye auto

Avant de se charger de l’équipement du véhicule, il faut d’abord penser au pilote et à son copilote. Ils doivent être convenablement équipés. Il leur faut des accessoires respectant des critères primordiaux de confort et de praticité. Retenez qu’un bon équipement peut déjouer la vitesse dans certaines circonstances.

La combinaison pilote

Que ce soit pour la pratique du rallye ou celle du karting, la combinaison pilote doit respecter les normes FIA (Fédération Internationale de l’Automobile). Elle doit être ignifugée et garantir une certaine liberté de mouvement. Ce dernier point dépend des matériaux qui entrent dans sa fabrication. La combinaison pilote doit être impérativement conçue en une seule pièce.

Le casque auto

Le casque auto figure au palmarès des éléments indispensables, il est d’ailleurs le plus important. S’il doit conjuguer résistance et solidité, il ne doit pas manquer d’être à votre taille. Optez pour les modèles récents. Ils sont finement pensés pour l’optimisation de leur fonction. Les hybrides sont plus légers, mais tout aussi résistants. D’autres modèles optimisent la vision, grâce à l’incorporation d’écran solaire et une fonction antibuée.

Les bottines, les sous-vêtements et les gants

Ils doivent être choisis avec le plus grand soin et de préférence être homologués FIA. Outre leur fonction principale qui consiste à vous assurer une excellente adhésion, les bottines vous protègent également contre la chaleur et les hydrocarbures.

Concernant les sous-vêtements, ils regroupent la cagoule, le caleçon, le haut à manches longues et les chaussettes. Vous devez veiller à ce qu’ils soient très absorbants et ignifugés, à l’instar des bottines et des gants. Leur rôle est d’optimiser le confort en laissant passer au maximum la transpiration.

Les gants offrent quant à eux une mobilité optimale lorsqu’ils sont adaptés. Ils ne doivent en aucun cas constituer un obstacle à la conduite. À cet effet, ils doivent être perforés au niveau des doigts et de la paume de la main. Ils sont portés par les pilotes pour éviter les blessures en cas de chocs.